lundi 12 juillet 2010

Château Cazal-Viel vieilles vignes Saint-Chinian

Château Cazal-Viel vieilles vignes Saint-Chinian 2008,
Code SAQ : 00202499 (13$)
Pays : France
Région : Languedoc-Roussillon
Appellation : Saint-Chinian
Cépage : Syrah
Fournisseur : Laurent Miquel
Pourcentage d'alcool : 13.5 %
Famille de vin : Sec, moyennement corsé et épicé

Un très bon vin à petit prix. Quoi demander de plus. Affichant une robe grenat intense aux reflets de pourpre, le Château Cazal-Viel Vieilles Vignes nous offre un nez délicat s'ouvrant sur des parfums de violette et d'épices. Marquée par de subtils arômes de framboise, des notes de poivre et de clou de girofle (conférées par la syrah au contact du bois), la bouche est tout en rondeur et révèle une somptueuse texture, voire même un peu grasse. L’équilibre entre les tanins et le boisé est très fin, signe d’une production soignée.

Au sommet de son art, le winemaker Laurent Miquel nous offre aussi l’excellent Château Cazal-Viel Larmes des Fées Saint-Chinian 2006 (SAQ : 00913327 ; 36$) et la non moins savoureuse Cuvée des Fées (SAQ : 00895995 ;18$).

Le château Cazal Viel est l’un des plus grands domaines privés à Saint-Chinian (AOC Languedoc) et est situé à environ 20 km au nord de Béziers, au pied des montagnes du Caroux, au sud de l’appellation Saint-Chinian, entre garrigue et pinède (150m d’altitude). C’est un domaine familial de 135 ha et qui date de la Révolution française (1789-1799). La situation géographique du vignoble donne des vins superbement aromatiques, qui fait de moi l’un des plus fidèles amateurs de Saint-Chinian et la maison Cazal Viel fait partie de mes références, car je n’ai de cesse de toujours y revenir.

Ici, toute une gamme de variétés sont cultivées, mais se sont avant tout des spécialistes de la Syrah (60 ha), avec des vignes qui ont entre 20 et 30 ans, et du Viognier (20 ha). Les sols calcaires, plutôt pauvres, favorisent d’eux-mêmes des rendements faibles (45 hl / ha) et quelque 75 000 caisses de vin sont réalisées chaque année (60 000 rouges, 15 000 blancs).

La philosophie du winemaker Laurent Miquel en dit long sur la qualité de ses produits :
« S’il y a bien une chose que j’ai apprise de mon père, c’est la passion et le dévouement qui sont nécessaires pour faire des vins qui sortent de l’ordinaire. Des vins qui surprennent et ravissent ceux qui les goutent pour la première fois et qui deviennent des amateurs fidèles. » « Le vin est avant tout pour lui affaire de vigne et de terroir : des raisins nobles à bas rendement associé à un terroir approprié ne demandent qu’un minimum de soins pour produire un bon vin. L’intervention du vigneron doit se faire en aval avec une sélection rigoureuse des fûts de chêne et l’utilisation judicieuse de techniques modernes ou traditionnelles de vinification qui peuvent apporter consistance et caractère au nectar final. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire